Ageos : La surveillance maritime en ligne de mire

Une délégation de chefs d'états-majors des marines nationales des pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) a effectué, le jeudi 5 octobre dernier, une visite au siège de l'Agence gabonaise d'études et d'observation spatiale (Ageos), à Nkok.

Par cette visite, les responsables des marines de la CEEAC ont pu voir, entre autres innovations, comment certains services de l'Ageos pourraient être utilisés pour la surveillance maritime des 11 pays membres de la CEEAC.

Recevant ses hôtes, le directeur des applications et des sciences de l’espace de l'Ageos Ghislain Moussavou, a, dans un premier temps, présenter l'agence : « L'Ageos a pour mission de contribuer à la collecte, l'analyse et la mise à disposition des données issues de l'observation spatiale du territoire national pour la gestion durable de l'environnement, des ressources naturelles, de l'occupation des sols, de l'aménagement du territoire... »

Ainsi, le cercle de réception satellitaire de l'Ageos couvre 24 pays africains, du nord au sud, sur un rayon de 2 800 km.

Le point culminant de cette mission d'information fut la visite de la salle de réception directe des images satellitaires et celle du service de surveillance maritime. Dans la première, les patrons des marines nationales de l'espace CEEAC ont été émerveillés de voir en direct des images d'une extrême précision en provenance du désert nigérien.

Willy NDONG

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.