Agence française de développement : Plus de 147 milliards de francs pour appuyer le Plan de relance économique

Cet appui budgétaire servira à apurer, entre autres, la dette intérieure et extérieure du pays, compte tenu de l'impact de ces arriérés sur la performance de l'économie nationale.

LE Gabon et l'Agence française de développement (AFD) ont signé hier, à Libreville, une convention d'un prêt de soutien budgétaire d'un montant de 225 millions d'euros (147 milliards 375 millions). Ladite convention a été paraphée par le ministre de l'Economie, Régis Immongault, et la directrice de l'agence régionale de l'AFD au Gabon, Laetitia Dufray, ainsi que par l'ambassadeur de France au Gabon, Dominique Renaux.

Selon les termes de cet accord, l'AFD mettra à la disposition du Gabon, sur la période 2017-2019, trois tranches de 75 millions d'euros (49 milliards 125 millions de francs). Le premier versement interviendra avant la fin de l'année 2017. L'octroi des tranches en 2018 et 2019 se fera sur la base des conclusions de missions par le ministère français de l'Economie et l'AFD.

S'agissant du règlement de la dette, le gouvernement s'est engagé à mettre en œuvre un plan d'apurement de l'ensemble des arriérés accumulés d'ici à 2021. Ainsi, les arriérés intérieurs de trésorerie devraient être soldés sur une période de deux ans (2017-2018) et ceux relatifs à la TVA sur une période de quatre ans (2017-2021).


Willy NDONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.