Afritac : Des cadres d'administration à l'école des instruments de gestion opérationnelle

Le séminaire régional sur le thème "Pilotage de l'exécution du budget : les instruments et les responsabilités", organisé par le Centre régional d'assistance technique pour l'Afrique centrale (Afritac), se poursuit jusqu'au 10 courant, à Libreville.

Au cours de ce stage qui regroupe neuf pays de la sous-région, ainsi que la Commission de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale, les participants (essentiellement les cadres des directions générales du Budget, du Trésor et de la Comptabilité publique, des Marchés publics, des Infrastructures ou de l'Éducation nationale) sont formés à la maîtrise des instruments de pilotage. A savoir les plans de trésorerie, de passation des marchés, d'engagement et des émissions des emprunts annuels.

Les séminaristes saisiront cette opportunité pour échanger leurs expériences, de même qu'ils apprendront à identifier les contraintes budgétaires et les mesures à court et moyen termes de leur gestion optimale.

Pour Jean-Fidèle Otandault, ministre du Budget et des Comptes publics, cette énième formation d'Afritac sur la gouvernance des finances publiques se justifie. « Certaines innovations dites de 2e palier ou génération prévues par les dispositions juridiques communautaires, restent à implémenter. C'est le cas notamment de la comptabilité des droits constatée, de la budgétisation des emplois, de la modulation des contrôles, de la certification des comptes », a-t-il souligné.


I.M'B.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.