Accord économique : Une position commune à tout prix

LA ministre du Commerce du Gabon, Madeleine Berre, a présidé, vendredi dernier, les travaux de la 15e session du Comité ministériel des négociations de l’accord de partenariat économique (Comina) entre l’Afrique centrale et l’Union européenne. But de cette rencontre : examiner le projet de texte devant servir désormais de base aux négociations du Cameroun portant sur la proposition d’un nouveau texte juridique de l’APE régional et complété par des dispositions liées au volet développement ; préparer la session extraordinaire du Conseil des ministres et la conférence des chefs d’Etat sur les négociations des APE qui auront lieu, le 30 juillet prochain, à Malabo en Guinée-Equatoriale.

L’actualité sur le déficit généralisé de croissance en Europe et le Brexit étaient également au centre des discussions entre les deux parties.

Il faut souligner que les sessions tenues, précédemment, à Libreville et à Douala, en février et juin 2016, avaient déjà enregistré des avancées significatives sur l’offre d’accès au marché de l’Afrique centrale, les négociations en matière de services, les mesures d’accompagnement liées à l’APE, l’évaluation de l’impact fiscal net et les questions liées au commerce.


F.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.