7e Conférence internationale de Tokyo : Le Gabon à l’offensive

7e Conférence internationale de Tokyo : Le Gabon à l’offensive

Aucun pays africain ne veut rater la main tendue du Japon dans sa nouvelle approche de la coopération économique.

Pour cette 7e édition, le gouvernement a dépêché le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de la Francophonie, de l'Intégration régionale et des Gabonais de l'étranger, Alain-Claude Bilie-By-Nze, et celui de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et du Transfert de technologies, Jean de Dieu Moukagni Iwangou.

Le chef de la diplomatie gabonaise s’est fait le porte-parole des structures parapubliques en quête de partenariats forts, à savoir l’Anpi, l’Agatour et la GOC dont les directeurs généraux respectifs ont multiplié les rencontres "B to B" avec les entreprises japonaises.

Quant à Jean de Dieu Moukagni Iwangou, il prendra la parole dans le cadre de la réunion de dialogue ministérielle Afrique-Japon sur les sciences, les technologies et l’innovation (STI) selon les objectifs de durabilité. En effet, il est opportun de rappeler l’importance de la modernisation de l’enseignement et de la formation, qui requiert la mobilisation des nouvelles technologies et l’implémentation des questions scientifiques pour la dématérialisation de l’enseignement supérieur au Gabon.



Maxime Serge Mihindou



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.