2e édition du Senig : L'économie numérique, nouvelle source de croissance économique

LE 3e vice-premier ministre de la Formation professionnelle et de l'Insertion des jeunes, Flavien Nziengui Nzoundou, a ouvert, hier, à l'hôtel Boulevard des Acaé, à Libreville, la deuxième édition du Salon international de l'économie numérique et de l'innovation du Gabon (Senig) placée sous le thème : «  Le numérique, accélérateur de croissance économique et de développement ».

Organisé par le ministère de l'Economie numérique et de la Poste, ce salon a pour objectif de réunir l'ensemble des professionnels du secteur afin de discuter des grandes évolutions et des perspectives de ce vaste marché.

Les experts nationaux et internationaux vont donc, durant deux jours, animer des panels de discussions sur les sujets ayant trait au e-agriculture et au projet graine'', au ''m-banking'', au e-commerce', au e-santé'', au e-éducation' et à l'intelligence économique.

« Le président de la République considère les TIC comme un levier important de croissance et de transformation sociale. Cette importance s'est traduite par la définition du plan sectoriel Gabon numérique, qui définit l'ensemble des actions à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs que le président Ali Bongo Ondimba s'est fixés. Entre autres, faire du Gabon un pôle régional de services numériques à valeur ajoutée», a indiqué le ministre de l'Economie numérique, Pastor Ngoua N'neme.


F.A.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.