2 et 3e transformation du bois : L’appui de la Bad

La clôture de l'atelier du programme d'appui à l'initiative « Gabon vert » pour la transformation de la filière forêt-bois (PATGFOB) a eu lieu en fin de semaine dernière à l'hôtel Boulevard sis à Acae.

A cette occasion, les rapports d'études réalisées ont été présentés. Notamment la revue sectorielle, le cadre de gestion environnemental et social, l'étude de faisabilité du programme PATGFOB, de la bourse du bois et de l'usine de production de pellets de bois.

Le projet axé essentiellement sur la transformation du bois au Gabon et qui entre dans le cadre de la collaboration entre le gouvernement gabonais et la Banque africaine de développement (Bad), par laquelle un accord de don d’1 milliard de francs pour le financement des études de préparation dudit programme avait été signé. Les objectifs visent à apporter un appui technique à la filière Forêts-Bois et à contribuer à la réduction de la pauvreté et des inégalités sociales par la diversification des piliers de croissance et la création de richesses et d'emplois durables.

« La Bad a été très fière d'accompagner le gouvernement gabonais dans cette initiative. Des études ont été réalisées pour permettre de réfléchir à de véritables financements », s’est réjoui Robert Musumbuko, représentant de la Bad.

COE

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon économie

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.