Vaccin anti-Covid-19 : les accords entre États et laboratoires se multiplient

Vaccin anti-Covid-19 : les accords entre États et laboratoires se multiplient

Après un accord signé mercredi dernier entre le laboratoire français Sanofi et le Royaume-Uni sur 60 millions de doses, le laboratoire britannique GlaxoSmithKline (GSK) et Sanofi ont annoncé hier un accord de plus de 2 milliards de dollars avec les États-Unis contre la fourniture initiale de 100 millions de doses aux Américains.

Le vaccin développé conjointement par ces deux laboratoires a été sélectionné pour le programme américain "Opération Warp Speed" visant à assurer aux Américains l'accès à un vaccin anti-Covid le plus rapidement possible, via nombre d'accords signés avec des laboratoires. Et des opérations similaires se multiplient à travers le monde. Les deux géants de l'industrie pharmaceutique mondiale devraient également signer un accord avec l'Union européenne sous peu, portant sur 300 millions de doses.

Cette compétition est sujette à polémique, car elle pose la question de l’accès des pays en voie de développement au vaccin, qui n’ont, eux, pas les moyens de financer des contrats si importants, nourrissant les craintes de les voir servis en dernier. Mi-juillet, le Conseil des droits de l’Homme de l'Onu a d’ailleurs adopté une résolution soulignant que tout vaccin contre la pandémie de Covid-19 doit être considéré comme un bien public mondial.



CM (sce : AFP)



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.