: Un incubateur des sciences à Libreville

Un incubateur des sciences à Libreville

L'association '' Top Sciences'' regroupant les enseignants des matières scientifiques et les passionnés des sciences a inauguré, dernièrement, son incubateur des sciences, sis à l'immeuble ABC Mall aux Charbonnages dans le 1er arrondissement de Libreville.

Cet incubateur a pour objectif de recruter et d'apporter une aide pédagogique aux élèves issus des familles économiquement faibles, d'améliorer de 20 % le taux d'intéressement des élèves aux matières scientifiques, et d'au moins 10 % la proportion des filles qui s'intéressent aux sciences, et susciter des vocations professionnelles dans les domaines scientifiques, a expliqué le secrétaire général de ''Top Sciences'', Jean-Yves Mouloungui. " Cet incubateur pourra permettre également d'augmenter les effectifs des ingénieurs et chercheurs nationaux, et fournir une main-d’œuvre hautement qualifiée dans les domaines scientifiques et technologiques", a-t-il ajouté.

Le fait marquant, lors de l'inauguration de ces locaux, est la présentation au public de la salle de réunion, baptisée ''Eugène Bibang Ngomo''. Une reconnaissance pour ce maître-assistant Cames Algèbre, pionnier en la matière. Qui fut et reste une référence dans le domaine des mathématiques au Gabon.

...

Anita Jordanah Ngonda

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.