Tuberculose : doper les mécanismes de lutte

Tuberculose : doper les mécanismes de lutte

Définir les orientations stratégiques pertinentes en vue de contribuer à l'atteinte des Objectifs de développement durable et de la stratégie post-2015 de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) qui est de "mettre fin à la tuberculose" : c'est le but de la revue des performances du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT) dont la restitution des résultats a eu lieu hier à l'hôtel Boulevard d'Owendo.

Cette revue du Plan stratégique national (PNS) du PNLT, organisé par l'OMS conformément à la requête du ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang, a pour objectif d'évaluer les performances du PNLT en vue d'identifier les forces et les faiblesses, les opportunités, les menaces, mais également de disposer des données pouvant permettre de réorienter le programme dans le cadre de la nouvelle stratégie de l'OMS " Ends Tb ", et des Objectifs du développement durable.

Selon les conclusions du coordonnateur du Programme de lutte contre la tuberculose de l'OMS, Dr André Ndongosieme, qui a fait la restitution des résultats de la revue, le PNLT Gabon fonctionne effectivement sur toute la pyramide sanitaire avec des ressources humaines disponibles, pour produire des soins antituberculeuse et les réseaux de laboratoires intègrent déjà les nouvelles technologies, mais connaissent encore un problème de couverture pour l'accès universel.

"Le PNLT doit encore résoudre quelques problèmes pour améliorer la lutte contre la tuberculose au Gabon. Il s'agit, entre autres, du suivi du traitement des malades qui est très insuffisant avec risque de résistance, de l'offre des soins TB qui est encore en deçà des normes actuelles d'accès universel. La recherche active de la tuberculose chez certaines populations doit s'intensifier, la prise en charge de la tuberculose multirésistante doit également être renforcée", a-t-il ajouté.

Remerciant les participants qui ont contribué à l'élaboration de cette revue des performances du PNLT, le ministre de la Santé a tout de même déploré le manque d'engagement et des résolutions forts de la part des acteurs de la santé à l'éradication de la tuberculose dans notre pays.



CM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.