Transport urbain : Lancement de la numérotation 2017 des taxis

Pour la troisième année consécutive, l'opération est menée en partenariat avec Gabon Telecom. La municipalité annonce plus 9000 vignettes déjà disponibles pour tout type de véhicules de transport en commun.

Le deuxième adjoint au maire de Libreville, Christian Ngoua, procède au collage du ''0001'', premier numéro de portière de l'année 2017 des taxis de Libreville et autres véhicules de transport en commun. Il est aussitôt imité par le secrétaire général de Gabon Telecom, Stessy Amiar, représentant le directeur général, qui effectue le même geste, à l'identique, pour le numéro suivant.

C'est le clou de la cérémonie de numération des taxis de la capitale, jeudi après-midi dans l'une des cours de l'hôtel de ville. Frappée aux couleurs orange et bleu du partenaire, Gabon Telecom, la nouvelle vignette est reconnaissable à travers le logo de la mairie de Libreville et de l'année en cours qu'elle arbore.

Selon le 2e adjoint au maire de Libreville, ce sont, en tout, 9 200 vignettes que Gabon Telecom met à la disposition de l'hôtel de ville pour la présente opération de numérotation. Des vignettes qui seront collées aux véhicules de transport en commun tout au long du processus. Soit 7 000 vignettes sur les taxis et taxi-bus, 1200 sur le véhicules de transport suburbain, appelés ''clandos'', et 1000 destinées aux taxis marchandises dits ''TM''.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.