Tournée inter-arrondissements du maire de Libreville : Les auxiliaires de commandement et la journée citoyenne

Le maire de la commune de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, a entamé, vendredi dernier, une série de rencontres dans les cinq mairies d'arrondissement de la capitale.

Hier, avec les auxiliaires de commandements, communément appelés chefs de quartiers, et quelques citadins, plusieurs points ont été évoqués, particulièrement l'organisation des journées citoyennes dans chaque quartier.

Comment impliquer le maximum de personnes dans cette journée pour que l'objectif d'une ville propre soit atteint ? C'est la question qui a servi de fil conducteurs aux débats. Pour une meilleure implication des populations, le maire de Libreville a fait savoir qu'elle a adressé des correspondances aux chefs religieux pour que le message soit mieux véhiculé et que tous puissent s'approprier cette exigence du chef de l'État. «La journée citoyenne ne consiste pas seulement au nettoyage de la ville le premier samedi du mois. Il faut que les gens sachent que le nettoyage se fait quotidiennement », a expliqué l'édile de la capitale.

Occasion pour les chefs de quartiers de condamner les dérives de certains opérateurs économiques qui, à travers leurs activités, ternissent l'image de la capitale et deviennent des facteurs d'insalubrité. Les propriétaires de garages, tenanciers de bars et commerçants ont principalement été pointés du doigt.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.