Tentative d'assassinat : Laissez nos enfants vivre !

Depuis près d'une semaine, Marie-Catherine Euphrasie, 3 ans, lutte contre la mort à la clinique "SOS Médecins". L'enfant avait été victime d'une tentative d'assassinat avec prélèvement d'organes.

Comparativement aux premiers jours de son hospitalisation, où tout semblait désespéré, du fait de la gravité des sévices infligés par ses trois bourreaux, une lueur d'espoir renaît. Solidaire de la famille et de tous ceux qui prient pour cette enfant, la société civile soutient la petite Marie-Catherine Euphrasie dans son combat.

Alors que des prières s'organisent pour que Dieu continue d'assister l'équipe médicale, il est curieux de constater que les pouvoirs publics et les responsables religieux, toutes confessions confondues, tardent à se prononcer sur l'affaire. Ce silence, que beaucoup ne peuvent s'expliquer, alimentera d'ici peu la polémique. Cette compassion justement, de nombreux Librevillois n'en ignorent pas le sens. Depuis plusieurs jours, plusieurs d'entre eux défilent au chevet de l'enfant, pour y déposer leurs contributions. Et de permettre donc aux médecins et infirmières de poursuivre leur remarquable travail.



Olivier NDEMBI


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.