Syndicats / AG du Syndicat national des greffiers : Entre menace et revendications

Le greffe ou la grève ! ”. Au lendemain de la rencontre entre le directoire et le ministre de la Justice et garde des Sceaux, Alexis Boutamba Mbina, la base confirme sa détermination. Un délai est accordé, mais les revendications subsistent.

Au terme de cette réunion, l'assemblée accorde à sa tutelle un délai de 30 jours afin de résoudre les problèmes, avant de lancer un mouvement de grève illimité, courant janvier 2017. " Le ministre est certes nouveau dans la maison, il avait besoin de temps pour travailler, mais nous pensons aussi que l'administration est continue. Pour ce faire, il devrait prendre le train en marche et essayer de régler les problèmes (...). Nous lui accordons un délai d'un mois, au sortir duquel si rien n'est fait, un préavis de huit jours sera déposé sur sa table et, (...) si toujours rien n'est fait, nous entreront en grève courant janvier 2017. La balle est donc dans le camp du gouvernement », a fait savoir Me Boupenga, président du Synagref.

Notons que lors de la rencontre avec le ministre, le syndicat avait déposé son cahier de revendications faisant état des maux qui minent la profession de greffier. Parmi les différents points de litige, un nouveau projet statutaire, le concours professionnel interne à organiser et la Prime d'incitation à la performance (PIP), qui reste toujours impayée.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.