Suite au ralentissement des activités d'Averda Gabon : Libreville sous des tas d'immondices

C'est le constat qu'il a été donné de faire hier encore dans la capitale et ses environs. A certains endroits, des particuliers procédaient à l'incinération de quelques ordures.

CES images qui accompagnent cet article illustrent très bien le décor que revêt notre capitale depuis l'annonce par Averda Gabon du ralentissement de ses activités. Ayant déjà réussi à afficher, depuis quelque temps, une physionomie assez reluisante, grâce au travail acharné abattu dans les rues et les trottoirs par les agents de ladite société de ramassage d'ordures ménagères, Libreville, selon toute vraisemblance, replonge dans l'insalubrité la plus inconfortable.

Du rond-point des Charbonnages à Derrière-la-Prison, en passant par Cocotiers, Ancienne-Sobraga, Plaine Orety, Nzeng-Ayong, marché du PK 8, ou encore Awendjé, pas un seul pas, hier, sans faire face à des tas d'immondices. Au marché de Nkembo, c'est la chaussée qui va se retrouver coupée en deux si rien n'est fait rapidement.

Le moins que l'on puisse dire d'ailleurs, c'est que notre cité croule sous des montagnes d'ordures, depuis l'annonce par Averda Gabon du ralentissement de ses activités. Cette société est confrontée à des difficultés d'ordre financier, nous confie une source en son sein. C'est le résultat des impayés de l'Etat depuis 18 mois, ajoute-t-il. L'entreprise s'acquittait elle-même du paiement de ses salariés depuis lors. Mais depuis cette fin de mois de mai, c'est l’asphyxie totale.


Frédéric Serge LONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.