Spectacle/Chant sur la Lowe : Le tour du monde en mélodies

Le groupe vocal a offert au public, le 7 juin 2019, à l'Institut français de Libreville, pendant plus de deux heures une balade musicale autour de quatre continents. Avec un point d'honneur sur les rythmes et sonorités du terroir.

Dans son style polyphonique, le Chant sur la Lowe a parcouru quatre continents en musique au cours d'un spectacle organisé à l'Institut français de Libreville le 7 juin dernier.

Créé en 1990 par Yveline et Sophie Damas, le groupe vocal se produisait ainsi dans le cadre de ses nombreux rendez-vous annuels, devenus de véritables traditions et séances de retrouvailles avec le public. Le thème de la soirée, " Méli-mélodies à travers le monde", était une balade au rythme des sonorités d'Afrique, d'Asie, d'Europe et d'Amérique, avec un point d'honneur sur les rythmes du Gabon. Une ronde de mélodies dans lesquelles on retrouvait des titres comme " Tribute to" (Angélique Kidjo), " Na Gode" (Yemi Alade), " Miniyamba" (chant traditionnel Mandingue du Mali), " Time to say goodbye" (Andrea Bocceli), " Hegoak" (Jocsean Hartse), " Le chant des oiseaux" (Clément Janequin-Renaissance), " Meili de Cao" (Altanul &Huo Hua), " Wade in the water" (Negro spiritual), " All of me" (John Legend), etc.

A travers un bel ensemble harmonique, le Chant sur la Lowe a dessiné une ronde de mélodies d'antan, de ballades de tous les continents pour qu'éclate une symphonie d'ici, d'ailleurs et de tous les temps.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.