Spectacle : Le Chant sur la Lowé signe une nouvelle comédie musicale

Mise en scène par Michel Ndaot, sur une scénarisation d'Astrid Verlaine Tchami, et sous la direction artistique de Sophie et Yveline Damas, cette manifestation a mis en lumière, le week-end dernier, à l'Institut français.

S'OMA est un jeune Africain, passionné de musique et de danse, qui vit avec sa mère et mène un groupe d'amis partageant les mêmes passions, au détriment de l'école. Sa maman, ayant du mal à canaliser l'énergie de son fils, l'envoie chez son grand-père au village, avec l'espoir qu'il trouvera enfin ses repères au contact de la sagesse de cet ancêtre. Mais S'Oma fera mieux : il y trouvera l'amitié et l'amour de Kenya, et se laissera même bercer dans la beauté de la culture de la jeune femme. Résultat : S'Oma se réconcilie avec lui-même...

Le Chant sur la Lowé a relaté cette histoire, le week-end écoulé à l'Institut français, dans une comédie musicale signée "S'Oma, à la rencontre de soi". Après le succès de " Azeva" et " Mughele", des comédies musicales définies comme des contes et chants dans le sens traditionnel du terme, le groupe vocal aborde ici une histoire urbaine, avec des musiques plus modernes et une vision très actuelle : le choc des civilisations et la quête d’identité d’un jeune Africain.

Le public extasié et comblé n'a pas manqué de dire son bonheur d'avoir pris part à cette aventure.


Frédéric Serge LONG


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.