SGO : Un accent sur la prévention du glaucome et de la cataracte

SGO : Un accent sur la prévention du glaucome et de la cataracte

Les travaux du 2e congrès de la Société gabonaise d'ophtalmologie (SGO) se sont achevés samedi au Centre hospitalier universitaire “Mère et enfant” Jeanne-Ebori. Ouverte la veille, sous le thème “ Accès aux soins oculaires, déficit visuel de l'enfant”, cette rencontre scientifique a permis aux congressistes de passer au scanner l'ensemble des maux qui entravent le bon fonctionnement de cette branche de la médecine au Gabon.

Les 25 communications, qui ont constitué la trame des échanges, ont remis sur la table l'épineuse problématique de l'accès aux soins oculaires au Gabon. Au nombre des recommandations formulées par les spécialistes de la vue, figurent la formation, le renforcement du plateau technique, la coopération interuniversitaire et l'apport des sociétés savantes. Ils ont également suggéré de procéder à un dépistage ophtalmologique chez les enfants à l'entrée du primaire.

Par ailleurs, l'optimisation de leur plaidoyer auprès des décideurs passe par la collecte des données fiables à travers des études épidémiologiques. Celle-ci est exigée aussi bien pour la cataracte que pour le glaucome. Les congressistes ont également proposé que les différents référentiels existants soient revus, diffusés et enseignés dans les différentes structures de prise en charge de la santé oculaire.

Le Pr agrégé d'ophtalmologie, Côme Ebana Mvogo, spécialiste en ophtalmologie pédiatrique, venu du Cameroun, a, à l'issue de la table ronde, suggéré de passer “ d'une offre de santé disponible à une offre de santé accessible. C’est-à-dire qu'on doit faire l'effort de se rapprocher le plus possible du malade, et lui donner la bonne information pour qu'il adhère au traitement qui lui est proposé”.



Rudy HOMBENET ANVINGUI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.