Séminaire des écoles d’état-major : synergie entre établissements

Permettre aux officiers d’état-major en provenance de neuf pays d'Afrique (Bénin, Cameroun, Congo, Gabon, Mali, Maroc, Mauritanie, RD Congo et Sénégal) et de France de partager leurs compétences pédagogiques, en vue d'améliorer et harmoniser les curricula des écoles d'enseignement militaire supérieur du premier degré. C'est l'objectif poursuivi, trois jours durant, par un séminaire des écoles d’état-major d'Afrique qui s'est ouvert hier à Libreville.

Il s'agira, pour les participants, cadres militaires pour la plupart, d'apporter des perspectives d'ouverture pertinentes à même d'améliorer les offres de formation actuelles, d'une part. Et de créer une synergie entre les différentes écoles d’état-major, d'autre part, afin qu'elles normalisent des domaines particuliers. A savoir : la conception, l'organisation et la programmation des enseignements, les modalités d'évaluation des programmes, des apprenants et des enseignants, l'évolution des programmes, en vue de les adapter aux standards internationaux et la conception des programmes adaptés au contexte africain.

Un dernier point sur lequel le secrétaire général du ministère de la Défense nationale, le vice-amiral d'escadron Gabriel Mally Hodjoua, ouvrant les travaux, a exhorté les participants de s’appesantir particulièrement.

AJT

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.