Sécurité sociale : Un nouveau rendez-vous d'une semaine pour les patients

Le Dr Eric Jacob Benizri, chirurgien urologue du Centre d'urologie et d'andrologie de Nice en France, est à nouveau au Gabon, dans le cadre des journées médico-chirurgicales initiées par la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs).

Depuis hier matin, le médecin français procède, avec la participation des urologues gabonais, à des consultations et autres interventions chirurgicales à l’Hôpital d'instruction des armées Omar-Bongo-Ondimba (HIAOBO) de Libreville. Ces opérations devraient se poursuivre jusqu'au 26 janvier 2018.

Au cours de ces journées médico-chirurgicales, les patients présentant des pathologies urologiques, tels que les maladies du rein et de la prostate, les calculs, les malformations, les cancers..., sont invités à prendre, au préalable, un rendez-vous, afin d'être pris en compte par l'équipe médicale. Au premier jour hier, ils étaient déjà nombreux au service d'urologie de l'HIAOBO.

Notons que cette collaboration entre la Cnamgs et le Dr Eric Jacob Benizri dure depuis plusieurs années.

« Nous sommes à notre 36e mission sanitaire ici au Gabon (...) Nous avons effectué plusieurs opérations chirurgicales. Nous attendons environ 250 patients en consultation au cours de cette semaine, et on compte opérer entre 30 et 40 malades, lors de cette mission », a expliqué le Dr Eric Jacob Benizri.


AEE


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.