Santé/Pharmacovigilance : "Pneumorel" retiré du marché gabonais

L’agence nationale du médicament et de la pharmacie (ANSM) vient de suspendre les autorisations de mise sur le marché (AMM) des médicaments Pneumorel (comprimé et sirop), utilisés dans le traitement de la toux et de l'expectoration au cours des bronchopneumopathies.

Une décision prise à la suite des échanges avec les autorités européennes et le laboratoire Servier qui commercialise ce médicament en France. Cette décision fait suite à l’identification d’un potentiel effet du principe actif, le fenspiride, sur la survenue de troubles du rythme cardiaque.

Dans ce contexte, les lots présents dans les officines, les établissements de santé et chez les grossistes répartiteurs font l’objet d’un rappel depuis le 8 février 2019. L'information est contenue dans une note circulaire devenue virale sur les réseaux sociaux, au point d'alarmer les consommateurs.

Les médicaments Pneumorel (sirop et comprimés) sont également retirés en totalité du marché français, en raison d’un risque cardiaque, et ne doivent plus être utilisés, a annoncé vendredi l’Agence française du médicament.

« Pour les patients qui auraient déjà utilisé ces médicaments, il n'y a plus aucun risque, dès lors que le traitement est arrêté, qu'il ait ou non présenté des symptômes cardiaques lors de son traitement par Pneumorel », précise l'agence sanitaire. 





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.