Santé/Dialogue social : Max Limoukou face aux partenaires sociaux

Santé/Dialogue social : Max Limoukou face aux partenaires sociaux

Le ministre de la Santé, Max Limoukou, a eu une séance de travail avec les membres de la commission bipartite (techniciens du ministère et partenaires sociaux), à son cabinet hier.

Les échanges ont porté sur l'examen des points de revendications contenus dans le préavis, à savoir : le paiement de la Prime d'incitation à la performance (PIP) du 2e trimestre 2015, l'ouverture des écoles de santé de Mouila et Makokou, et la régularisation des situations administratives.

Attentifs aux assurances du ministre sur l'avancée du dossier, les partenaires sociaux membres de la commission bipartite, présidée par Félix Ndong Obiang, secrétaire général adjoint dudit ministère, ont tenu à saluer la disponibilité du patron de la santé et son désir de promouvoir le dialogue social au sein de son département.

Profitant de l'occasion, les syndicalistes ont exprimé leur mécontentement face à l'inéquitable répartition des postes budgétaires faite par le ministère de la Fonction publique. D'où la prolongation de leur préavis de grève.

Il convient de rappeler que cette énième crise a été déclenchée le 3 septembre dernier. C'est dans un souci de dialogue qu'il a été mis en place la commission bipartite qui a échangé hier avec le membre du gouvernement.



CNB



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.