Santé : renforcement du système national d'information sanitaire

Après l'atelier de restitution en juin dernier, un Comité de pilotage constitué des experts de plusieurs ministères et des acteurs de la santé s'est réuni hier à Libreville, dans le cadre de la conduite de ce projet, qui est mené en partenariat avec la Banque mondiale.

LA mise en place d'un système d'informations en santé efficient et fiable est une nécessité qui s'impose à tout pays, quel que soit son niveau de développement. Elle est porteuse d'une bonne planification de la santé, d'une meilleure gestion des ressources et de la productivité, de la qualité des soins, et d'une meilleure prévention des problèmes de santé publique. C'est conscient de ce fait, et pour courir vers cet objectif, que le premier Comité de pilotage du projet de renforcement du Système national d'information sanitaire (SNIS) s'est tenu hier à Libreville, à l'hôtel Nomad, sous la houlette du directeur de cabinet, Fidèle Bouka, représentant le ministre de la Santé publique.

Ledit Comité réunit, pour rappel, plusieurs acteurs dont l'expert accompagnateur du projet SNIS, le Pr Cheik Oumar Bagayoko, et des membres issus d'entités diverses, à l'instar du ministère de la Santé, qui chapeaute le projet, ceux de la Communication, du Budget, de l'Intérieur ou l’Agence nationale des infrastructures numériques et des fréquences (Aninf).

F.B.E.M

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.