Santé : Plus de 150 personnes consultées

collaboration avec l'Hôpital d'instruction des armées Omar-Bongo-Ondimba (HIAOBO), la Caisse nationale d'assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS) a organisé, une fois de plus, des activités médico-chirurgicales d'urologie à Libreville. Pour la énième fois, le Dr Eric Jacob Benizri est venu au contact des patients gabonais.

Comme lors de ses précédentes visites au Gabon, le pensionnaire du Centre d’urologie et d’andrologie de Nice (France) prend en charge toutes les pathologies concernant en particulier les reins, la vessie, la prostate, mais également les organes génitaux (testicules, pénis, urètre), les troubles de la continence urinaire (fuites urinaires) de l’homme et de la femme et de la statique pelvienne de la femme (descente d’organe). Depuis lundi 14 janvier dernier et ce jusqu'à ce samedi.

A notre passage hier en milieu de matinée, plus de 126 patients avaient déjà été consultés et une trentaine opérés par le spécialiste français. « Nous sommes conscients de la forte demande et du besoin qui existe pour les populations. C'est toujours une activité très soutenue. Nous avons réellement le sentiment que ces missions rendent service à la population », a indiqué à l'Union le médecin traitant.



Rudy HOMBENET ANVINGUI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.