Santé-OMS/Outiller les informaticiens sur les TIC :

Les travaux du 4e atelier régional à l'endroit des informaticiens sur la gestion des crises sanitaires du Virus Ebola se sont achevés vendredi dernier à Libreville.

'' Cette année, les travaux étaient axés sur la survenue de la crise Ebola que certains pays de notre région ont traversés et continuent de traverser, selon Jean Tchikaya, responsable régional des TIC de l’OMS pour l’Afrique . Il a rappelé qu'il était donc important de parler des leçons acquises, notamment en ce qui concerne les TIC, pour aider ceux qui sont sur le terrain à faire convenablement leur travail. Notamment en matière de statistiques et de communication, et à rendre l’information disponible, puis partager tout ce qui se passe au niveau des pays touchés.(...)'', a-t-il conclu.

Au terme de ces échanges Bachir Chaibou du Niger a salué le partage d'expériences et d'échanges. Nous avons débattu de la stratégie, afin de permettre le partage d’informations sur l’épidémie du virus Ebola. (...)'', a expliqué Arlette Kibila du Congo-Brazzaville.

Pour Djaker Mohamed El Amine d'Algérie '' Cette rencontre m’a également permis d’échanger avec mes collègues de la zone Afrique et de visiter le Bureau-pays de l’OMS à Libreville'', termine-t-il.


F.S.L


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.