Santé : Les avancées au cours des dix dernières années

SOUS le thème " Les avancées en analgésie, anesthésie-réanimation et médecine d'urgence au cours de ces dix dernières années au Gabon", la Société gabonaise d'analgésie, anesthésie-réanimation et médecine d'urgence (Sgarmu) organise, depuis hier, à l'école de santé militaire de Libreville, son cinquième congrès. Une rencontre annuelle qui vise à améliorer la qualité des soins et services de santé administrés aux patients dans ces domaines. L'événement se tient cumulativement avec la célébration du dixième anniversaire de ladite société.

" Ce congrès international a pour objectif de faire une remise à niveau des connaissances des personnels et partager les expériences des différentes équipes d'anesthésistes-réanimation et médecins d'urgence du Gabon. Il s'agit, entre autres, de réfléchir sur comment améliorer ces services avant, pendant et après l'intervention chirurgicale, ainsi que la prise en charge des grandes urgences médicales. Par ailleurs, au-delà de l'aspect scientifique, c'est également des retrouvailles entre collègues ", a indiqué le Pr Romain Tchoua, président de la Sgarmu.

En termes d'améliorations effectives dans le département de l'analgésie, l'anesthésie-réanimation et médecine d'urgence au Gabon, on note, entre autres, la création des départements en la matière dans les structures sanitaires, notamment avec la construction des CHU.


AJT


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.