Santé / Collecte de sang : Un partenariat avec Olam

Lancée le 4 mai 2018, la collecte de sang dans les quartiers, les entreprises et les établissements scolaires de Libreville se poursuit.

C'est dans ce cadre que l'équipe mobile du Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a séjourné mardi dernier à la Zone économique spéciale de Nkok (GSEZ), où les travailleurs du groupe Olam se sont mobilisés pour bénévolement donner leur sang. L'objectif de cette collecte étant de disposer du sang à tout moment pour les malades, les accidentés, des femmes qui ont des complications de grossesses ou d'accouchements, les personnes souffrant de malnutrition et autres insuffisance rénale, voire le cancer et le sida.

Le chef de l'équipe mobile du CNTS, Frank Rodrigue Ndzondo, explique : « Le centre a tissé un partenariat avec le groupe Olam pour la collecte de don de sang et la planification de cette activité a été faite depuis un mois. Le don de sang est irremplaçable et indispensable pour sauver des vies. »

M. Ndzondo précise que pour être donneur, il faut remplir certains critères : la personne doit être apte à faire un don de sang, être âgée de 18 à 65 ans, quel que soit son sexe, avoir un poids supérieur ou égal à 50 kg, être en bonne santé, ne pas avoir fumé et consommé de l'alcool.

JM

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.