Revendication sociale à la cathédrale Sainte-Marie : Le " mur des lamentations " a failli être le théâtre d'un affrontement

Les membres du Collectif des jeunes de l'Estuaire ont eu maille à partir, hier, avec les occupants de l'esplanade de Notre-Dame de l'Assomption.

VENUS manifester d'une autre manière hier à la cathédrale Sainte-Marie, notamment en invoquant le respect du caractère sacré de l'église, les membres du Collectif des jeunes de l'Estuaire ont eu maille à partir avec les occupants des lieux, installés là depuis des mois.

Les membres de ce groupe venaient porter à l'attention de tout le monde le caractère sacré de l'institution, et souligner qu'elle ne constituait nullement l'endroit indiqué pour brandir des revendications certes légitimes, en érigeant des cases de fortune et en y apposant des banderoles chargées de motifs incitant parfois à l’atteinte à l’ordre public.

Soutenant par la même occasion l'action du chef de l'Etat, Ali Bongo Ondimba, à travers le pacte social, et demandant que la lumière soit entièrement faite sur la gestion antérieure des fêtes tournantes, le collectif s'est embringué dans un langage de sourd avec les personnes installées longtemps avant leur arrivée.


F.S.L.


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.