Rentrée scolaire sous l'ère Covid-19 : entre réaménagements et réformes

Rentrée scolaire sous l'ère Covid-19 : entre réaménagements et réformes

Fermées depuis mars dernier, les classes rouvrent leurs portes ce lundi 9 novembre sur toute l'étendue du territoire. Une rentrée quasiment inédite du fait de la crise sanitaire causée par la pandémie de coronavirus qui ne cesse de faire parler d'elle depuis son apparition sur notre sol.

Alors que les enfants vont devoir reprendre le chemin des classes, plusieurs inquiétudes demeurent tant chez les parents que chez les partenaires sociaux. Hier dimanche, à la veille de la rentrée scolaire, dans son adresse circonstancielle, le ministre en charge de l'Education, Patrick Mouguiama-Daouda, a tenu à rassurer l’opinion quant aux conditions d'apprentissages qui attendent les élèves.

Parmi les points qui sont au centre des débats, il y a la question des mesures sanitaires dans les établissements. Le ministre rassure : "Concernant les mesures barrières, nous avons commencé l’installation des stations de lavage des mains. A la fin du mois de novembre, nous aurons équipé 757 établissements. Mais, d’ores et déjà, nous avons garanti le respect de la sécurisation sanitaire par la distribution des solutions alcooliques, de thermoflahs aux responsables d’académie et de circonscriptions scolaires sur l’ensemble du territoire. Pour respecter l’obligation du port du masque, nous avons inclus dans l’uniforme trois masques artisanaux sans contrepartie financière supplémentaire à la charge des parents”.

Le calendrier scolaire et la question des effectifs pléthoriques n'étaient pas en reste. Ces préoccupations ont, d'après le ministre, été examinées avec minutie en tenant compte du contexte actuel entaché par la persistance de la pandémie de Covid-19 . Le premier élément qu’il faut prendre en compte est la problématique des effectifs dans nos établissements. Pour cette nouvelle année, plusieurs nouveaux établissements ont été construits, réhabilités, incluant la gestion en double flux. Dans ce contexte particulier, le réaménagement des emplois du temps est nécessaire. Cela implique une diminution des heures en mode présentiel et un développement de l’enseignement à distance, sous plusieurs formes”, a t-il annoncé hier dans son discours.



Rudy HOMBENET ANVINGUI



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.