Rentrée administrative : Le statut quo !

Plusieurs établissements de Libreville sont encore restés fermés. Leurs responsables, bien que présents sur les lieux, ont laissé entendre qu'ils sursoient momentanément à leur calendrier initial en attendant les mutations des personnels et la date exacte de la rentrée administrative.

DU lycée d'Application Nelson-Mandela au lycée national Léon-Mba, en passant par l'Institution Immaculée Conception... plusieurs établissements de la capitale étaient fermés hier.

Pas de réinscriptions ou d'inscriptions. Les responsables de ces structures scolaires disent attendre du ministère de l’Éducation nationale la date exacte de la rentrée administrative et les nouvelles nominations des chefs d'établissements. Une attitude qui fait suite à la déclaration du ministre d'État chargé de l’Éducation nationale, Francis Nkea Nzigue, dans laquelle il fixait, vendredi dernier, la nouvelle date de la rentrée administrative "dans la fourchette de la deuxième quinzaine du mois de septembre".

Du coup, partout, c'est le “statut quo". Le cas du lycée Léon-Mba où le censeur 2, chargé de la Pédagogie, Prisque Laure Moleba, a dit s'en tenir aux consignes édictées par le ministre de tutelle. A l'Institution Immaculée Conception, le directeur Jean-Philippe Engonga Obame, accompagné de son équipe administrative, a expliqué leur présence sur les lieux pour des raisons de travaux de réhabilitation. Histoire de mieux préparer la reprise des cours à la date du 1er octobre 2018.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.