Rapport sur le "profil du dividende démographique" : explication !

Voilà plusieurs mois que le Gabon s'investit, comme d'autres pays africains, sur la question du dividende démographique, comme possibilité d'une croissance économique accélérée.

En mars dernier encore, 12 Gabonais issus de différents administrations revenaient du Sénégal, après une formation de dix jours sur le sujet, et grâce à l'appui de l'Organisation des Nations-unies pour la population (UNFPA).

Au sortir de ce "pèlerinage", nos "experts" ont entamé un rapport sur "le profil du dividende démographique du Gabon". Lequel devrait être soumis aux autorités publiques dès la semaine prochaine.

Il faut retenir que le dividende démographique est une notion économique. Il décrit l'avantage économique dont dispose un pays en cours de transition démographique : durant une période, la proportion des enfants à charge (moins de 15 ans) diminue pendant que celle de la population active (15-65 ans) augmente. Cela se traduit par une population extrêmement productive, capable d'assurer un maximum de production économique et d'épargne. S'ensuit, in fine, la possibilité d'une période de croissance économique accélérée appelée dividende démographique.

Et les experts de préciser que le Gabon se trouve depuis 1999, jusqu'en 2050, dans cette fenêtre qui lui permet de jouir de son dividende démographique.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.