Promotion littéraire : Le maître du roman policier gabonais au Club Lyre

Janis Otsiemi, l'écrivain gabonais qui s'est le plus illustré dans le polar à ce jour, était sur le gril du Club Lyre samedi 27 juin dernier. Une opportunité en or pour cet écrivain prolifique qui s’est réconcilié, en cette circonstance, avec le monde universitaire.

JANIS Otsiemi au Club Lyre ! Voilà une belle prise pour les promoteurs de la littérature d'ici et d'ailleurs. Cet écrivain venu des Akébé jouit d'une renommée internationale bien établie, notamment en France, mais se montre rétif à prendre part à n'importe quelle invitation sur le plan local. D'autant qu'il a l'impression d'avoir pendant longtemps été marginalisé. Une posture qui embarrasse quelque peu le jeune auteur prolifique. '' Ce qui me dérange, c'est que pour être reconnu chez moi, il a fallu que la France adoube mes travaux littéraires'', se désole celui qui a "cassé le stylo" en classe de troisième.

L'auteur de '' African tabloïd'', '' La vie est un sale boulot'', '' Le chasseur de lucioles''... , a atterri dans le polar en lisant… “ Charlie Hebdo”. Puis il s'inspire de Libreville et de ses habitants pour camper les personnages et les intrigues de ses romans.

Au sortir de son rendez-vous avec le Club Lyre, Janis Otsiemi a fait une révélation : '' Cette rencontre m'a réconcilié avec le monde universitaire avec lequel j'étais en froid pour des raisons personnelles.''



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.