Programme national de lutte contre la tuberculose : Un maillage partiel du territoire national

La tuberculose sévit au Gabon. Elle touche toutes les couches de la population. C'est pour lutter contre cette maladie contagieuse dans notre pays que les pouvoirs publics ont créé, en 1997, le Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT).

Le PNLT une unité de l'hôpital de Nkembo, spécialisé dans la prise en charge des personnes atteintes de cette maladie. Ce Programme comprend une coordination nationale centrale dirigée par le Dr Jocelyn Mahoumbou, des coordinations régionales représentées par un responsable de la base et supervisé par le directeur de santé, une coordination départementale dirigée par un médecin-chef départemental.

Depuis lors, cette entité assure sa mission, en dépit des difficultés techniques et structurelles qu'elle rencontre.

Selon le responsable du PNLT, la lutte contre la tuberculose ne concerne pas que les populations urbaines. Elle doit également s'étendre dans les zones rurales qui, malheureusement, ne bénéficient pas de ce programme. «  Nous rencontrons des difficultés en termes d'équipements, de structuration... Le Programme national de lutte contre la tuberculose n'est pas présent dans tous nos départements. La lutte se fait uniquement au niveau des chefs-lieux de province. Nous souhaitons décentraliser cette lutte pour l'étendre jusqu'aux départements », a souligné le Dr Mahoumbou.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.