Prévoyance sociale et Solidarité nationale/Interview du Brigitte Anguile Mba : " Ce département rempli ses missions même si le chemin est encore long pour atteindre les objectifs qui nous ont été assignés "

Madame le ministre, quel regard jetez-vous sur votre département ministériel sept mois après votre prise de fonction?

(...) D’une manière générale, je voudrais dire que ce département rempli ses missions, même si je dois souligner que le chemin est encore long pour atteindre les objectifs qui nous ont été assignés.

Avez-vous le sentiment que la situation des veuves et des orphelins a vraiment changé dans les familles gabonaises ?

Juger de l’efficacité d’une action ou d’une procédure nécessite qu’on fasse parfois l’historique du phénomène qu’on tente de réguler.

Nous partons d’une lutte contre des pratiques culturellement admises qui instituent une injustice. A savoir que femme et enfants ne peuvent jouir des fruits du labeur de leur père (mère), conjoint à la mort de celui-ci. C’est cela le caractère injuste de cette pratique qu’on tente d’éradiquer. (...).

Quels sont les problèmes de familles récurrents au sein de votre cellule d’écoute ? Quelles solutions y apportez-vous ?

La cellule d’écoute est une structure d’urgence et de proximité. Elle tente d’apporter un soutien rapide aux personnes (...) un ensemble de difficultés liées à l’existence humaine.

Les solutions apportées vont de la mise en place de dispositifs spécifiques tels que la prise en charge psychologique, l’aide judiciaire, l’assistance médicale ou encore l’octroi d’aides alimentaires et/ou financière.

Au sujet du fonctionnement des haltes garderies, il nous revient qu’en sus des enfants des filles-mères économiquement faibles, désormais minoritaires, ces structures accueillent de plus en plus d’enfants dont les parents sont parfois des fonctionnaires à l’abri du besoin. On parle aussi d’une pléthore d’encadreuses dont certaines seraient issues de recrutement à caractère social. Madame le ministre, n’y a-t-il pas là matière à remettre de l’ordre dans ces établissements publics ?

Nous procédons à la mise en place d’une cartographie nationale des populations économiquement faibles. Ainsi, les conditions d’éligibilité seront moins détournées par ceux qui pensent ne pas devoir s’y astreindre.

En ce qui concerne le recrutement, nous avons opté, pour un recrutement local. C’est ce qui constitue le côté « recrutement à caractère social » que vous soulevez.


Propos recueillis par


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.