Premier salon du collectif "L'Kuèle Brunch" : Tout autour du mariage civil !

Axée sur le mariage civil, la première édition du salon du mariage, " Le mariage autrement'', organisé, samedi dernier, à Libreville, par le collectif "L’kuèle Brunch" a permis, à travers de nombreux ateliers, d’interroger plusieurs aspects de la vie du couple comme la sexualité ou encore le choix du régime matrimonial.

Ce collectif, composé majoritairement de femmes, a mis les petits plats dans les grands pour satisfaire le public qui a effectué le déplacement du Radisson Blu. Les ateliers animés par des experts ont largement édifié les participants, essentiellement les couples mariés ou fiancés, mais également les célibataires, visiblement intéressés par la profondeur des débats.

Au nombre des thèmes retenus pour ces échanges, il y avait, entre autres, la gestion des biens des conjoints lors de la contraction du mariage. Un point important parfois sous-estimé avant les noces. A ce sujet, Nadia Bongo Ondimba, juriste, conseille aux couples « le régime de la séparation des biens, parce qu’il est le plus simple lors de la séparation. Au début, quand on se marie, tout se passe bien. Et quand ça ne se passe plus bien, il est bon que les finances soient protégées en cas de séisme amoureux ».

Le mariage coutumier, quant à lui, n’a aucune valeur juridique. Autrement dit, il ne confère aucun droit aux époux.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.