Perturbation de la fourniture d'électricité à Libreville et sa banlieue : A la SEEG, on évoque des incidents techniques simultanés à Kinguelé et Ambowè

PENDANT que les habitants de Libreville et de sa banlieue peinaient encore à se remettre de cette nuit d'enfer de mardi à mercredi, la Société d’énergie et d'eau du Gabon (SEEG) organisait un point de presse en mi-journée pour expliquer les raisons de la perturbation survenue dans la fourniture d'électricité dans la capitale et ses environs, à l'origine de pas mal d'insomnies dans les ménages.

Des incidents techniques se sont produits de manière simultanée au niveau de la centrale hydraulique de Kinguélé et au transformateur d'Ambowé, a annoncé Serge Obiang, chef du département de l'exploitation SEEG dans l'Estuaire.

Un peu plus tard dans la journée, l'électricité marquait petit à petit son retour dans les ménages et les administrations, mettant ainsi un terme à près de 15 heures sans alimentation en électricité.

Même la distribution de l'eau potable a subi une interruption. " N'ayant pas de source d’énergie, nous ne pouvons pas faire tourner les ponts et les moteurs de la station de traitement d'eau de Ntoum. D'où la difficulté d'approvisionnement en eau observée hier ", ajoutait-il dans ses explications.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.