Partenariat de développement : Pour une redynamisation de cette structure

La Commission nationale pour l'Organisation des Nations unies pour l'Education, la science et la culture (Unesco), a tenu sa première assemblée générale annuelle, hier, dans un hôtel de Libreville. Elle intervient 57 ans après la création de l'organe onusien.

La session s'est déroulée en présence de plusieurs membres du gouvernement, dont le ministre d'Etat à la Protection sociale, Paul Biyoghe Mba, et sa collègue de l'Education nationale, Nadine Patricia Anguile Obame, par ailleurs présidente de ladite Commission nationale (CN).

Au titre d'autres invités, il y avait le représentant-résident de l'Unesco, Vicenzo Fazzino. Des émissaires de la présidence de la République, de la Primature et de bien d'autres institutions du pays ont pris part aux travaux. Lesquels avaient pour objectif de rechercher les voies et moyens à même de contribuer à redynamiser cet organe interministériel chargé de la coopération entre le Gabon et l'Unesco, notamment dans les domaines de l'éducation, de la science, de la culture, de l'information et de la communication.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.