OMS : quand l'accélération de la pandémie en Afrique devient inquiétante

OMS : quand l'accélération de la pandémie en Afrique devient inquiétante

Le nouveau coronavirus (Covid-19) se propage en Afrique, ces dernières semaines, à une vitesse exponentielle. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) vient d'alerter la communauté internationale sur l'accélération du virus sur le continent africain, qui était relativement épargné.

"Je suis très préoccupé par le fait que nous commençons à voir une accélération de la maladie en Afrique, et nous devons tous prendre cela très au sérieux et faire preuve de solidarité, envers les pays concernés" , déclarait au cours d'une conférence de presse, Michaël Ryan, directeur des situations d'urgence sanitaires à l'OMS.

Si au cours des derniers mois, la situation liée au Covid-19 semblait moins alarmante en Afrique et chaotique pour le reste des continents, les récentes données montrent une flambée de l'épidémie sur le continent. Selon les chiffres publiés par l'Agence France Presse (AFP) au 22 juillet 2020, l'Afrique totalisait hier 15 737 décès (751 307 cas).

L'Afrique du Sud, berceau de la pandémie sur le continent, a passé la barre des 5 000 morts le week-end dernier et risque d'être "précurseur de ce qui va se passer dans le reste de l'Afrique", a averti l'OMS, expliquant que "la maladie s'était d'abord propagée dans les régions les plus riches d'Afrique du Sud, avant d'être désormais largement répandue dans les régions les plus pauvres, les townships et les zones rurales".

Selon des confrères du site "Lepoint", l'épidémie en Afrique du Sud se serait accélérée au cours de la dernière semaine avec une progression de 30 %. Au même moment, la progression atteignait 31 % au Kenya, 26 % en Éthiopie, 50 % à Madagascar, 57 % en Zambie, 69 % en Namibie et 66 % au Botswana.



Prissilia M MOUITY



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.