OMS : Méthodologies et bonnes pratiques

Jusqu'au vendredi 15 février 2019, les 130 délégués venus de 46 États de notre continent devront recevoir tous les outils nécessaires, en prenant exemple sur le Gabon pour son succès en matière de couverture sanitaire.

En collaboration avec le siège de Genève, le Bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Afrique (OMS-Afro) organise, depuis hier, lundi 11 février 2019, à Libreville, un atelier de formation sur les comptes de santé. 130 délégués en provenance de 46 pays de notre continent prennent part à cette importante rencontre qui se tiendra jusqu'au vendredi 15 février prochain.

Pendant cinq jours, il s'agira pour eux de discuter des méthodologies et bonnes pratiques pour le suivi des dépenses de santé, de les examiner par maladie, de partager les expériences en matière d'estimation de la dépense privée domestique (paiement direct des ménages surtout), et d'identifier les prochaines étapes dans la production et l'utilisation de l’information pour le développement de politiques.

La cérémonie d'ouverture s'est déroulée, hier, en présence, notamment, de la représentante de l'OMS au Gabon, le Dr Ghislaine Conombo Kafando, et du ministre d’État à la Santé, Denise Mekam'ne Edzidzie.

Les données sur les dépenses de santé d’un pays sont le point de départ pour comprendre le paysage du financement. L’OMS travaille avec les États, afin qu’ils soient en mesure d'en produire – chaque année –, de les utiliser qualitativement, de manière organisée et standardisée.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.