Musique : Nicole Amogho sur les traces de ses racines

En raison des repères que celles-ci constituent dans l'évolution de sa carrière, l'artiste en a fait le thème majeur de son 7e opus, produit par Azur procom, et déjà disponible dans les bacs.

APRÈS " Atsima", sorti dans les bacs en 2001, " Kuni Vua" (2003), " Code secret" (2006), " Côbaka" (2008), " Chapitre V" (2011), et " Africa Tèmè" (2013), mais aussi quelques albums hors-séries tels que " La voix d'Afrique", réédité sous licence internationale, Nicole Amogho revient avec un nouveau-né musical : "Mes racines", produit par Azur procom.

Composé de 10 titres, cette septième œuvre de sa carrière est disponible depuis plusieurs mois déjà dans toutes les surfaces commerciales dédiées au disque. « Le titre "Mes racines" est un signe d'identification et une reconnaissance envers la culture de mon pays. Mais au-delà, je voudrais mettre en évidence le fait que chaque personne qui sait d'où elle vient, peut aller très loin », explique l'artiste chanteuse, déjà auréolée de plusieurs distinctions et reconnaissance au niveau national et international.

Comme thèmes développés dans ce nouvel opus : l'amour, la joie, la trahison, la persévérance dans le travail, etc. Connue pour sa douceur et sa voix suave, celle qui a conquis le cœur des Gabonais, avec des titres à succès comme " Chômeur", " Ton alliance", " Singa Soyi" ou encore " Caméléons", ne cesse d'exprimer sa gratitude à l'endroit de toutes les personnes qui la soutiennent.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.