Musique : Le Caj présente un album d'interculturalité

Fruit d'un travail collectif inter-pays entamé depuis 2012, cette production musicale offre aux mélomanes la reprise lyrique de chants traditionnels bien connus au Gabon et dans d'autres pays d'Afrique, ainsi que des œuvres d'auteur-compositeurs africains qui ont marqué leur temps.

LE Gabon est membre fondateur du Chœur africain des jeunes (Caj). C'est une initiative de la Confédération africaine de musique chorale (CAMC) qui rassemble depuis 2012 une quarantaine de jeunes choristes âgés de 16 à 26 ans de divers pays de notre continent autour d'un camp annuel tournant, afin de cultiver l'intégration culturelle dans la fraternité et la paix, et de les sensibiliser sur la mise de leurs talents au service de l'excellence et du développement durable. Ces jeunes choristes se regroupent ainsi pour se perfectionner au plan technique sous la houlette d'un chef expérimenté, et apprendre à vivre l'interculturalité par un enracinement profond aux valeurs culturelles du continent, à travers les chants africains. Avec pour finalité de créer une ouverture aux autres chorales du monde.

Abidjan, la capitale ivoirienne, a accueilli le premier camp en 2012. Cotonou (Bénin) la deuxième en 2013, et Séoul (Corée du sud) cette année 2014.

Le résultat de tout ce travail a donné naissance à une production musicale de six titres enregistrée au studio Jadcom à Abidjan, sous la direction artistique d'Ambroise Kua-Nzambi Toko. Mixé et mastérisé par la suite au studio Kage pro de Libreville, cet album collectif réunit à la fois les valeurs vocales du Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo, de la Côte d'Ivoire, du Gabon, de la République démocratique du Congo, du Sénégal et du Togo.

Dans les chansons proposées, " Musunguédi " du célèbre chanteur camerounais Ekambi Brillant, " Kéba Kéba " de Didier Mwewa, " Aluwasio " qui est un chant tanzanien, " Malaïka " de Myriam Makéba, et d'autres chants traditionnels africains.

En 2015, le Chœur africain des jeunes organisera son prochain camp annuel au Gabon.

F.S.L.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.