Médias : Pour "un véritable statut pour les journalistes"

Issus d'une trentaine de pays d’Afrique dont le Gabon et d’Europe, ces professionnels ont passé au crible, trois jours durant, les problèmes qui minent leur profession.

"Un journalisme utile aux citoyens". C’était le thème des premières assises internationales du journalisme de Tunis qui se sont tenues du 15 au 18 novembre 2018 au lieu-dit Cité de la Culture de la capitale tunisienne. Une rencontre qui a mobilisé près de cinq cents journalistes, éditeurs et responsables de rédactions venus de trente pays d’Afrique et d’Europe, et qui ont passé au crible les problèmes qui minent leur profession.

Pour l’initiateur, Jérôme Bouvier, la nécessité de ces assises se trouvait au niveau de la responsabilité et de l’engagement des journalistes à restituer une information de qualité à la population. « Le droit de chaque citoyen à une information de qualité est un droit fondamental, comme celui de boire une eau saine, de respirer un air non pollué », a-t-il dit. Un journaliste, en plus « de travailler pour celui qui le paie », doit pouvoir être « à l’écoute des concitoyens, de leurs vies, de leurs besoins, de leur quotidien ».



CNE



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.