Médecine de proximité : Un dispensaire pour Kougouleu

Fruit d'un partenariat entre le Conseil départemental du Komo Kango et le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), cette structure médicale vient d'ouvrir ses portes. Inauguration de l'ouvrage ce 9 novembre 2016.

Situé à proximité de la Nationale 1, le nouveau centre se compose d’une salle de consultation, de deux chambres d’observation, d’une salle de stockage et d’un préau comme salle d’attente. Un logement permet aussi à l’infirmier d'exercer dans de bonnes conditions et d'être disponible à tout moment.

« Ce dispensaire, le seul à 30 km à la ronde, doit être utile aux populations et permettre aux femmes d’accoucher, aux blessés d’y recevoir les premiers soins et aux plus démunis de recevoir les médicaments de base. Pour ce faire, il devait fonctionner au plus vite (...) », a déclaré Evelyne Petrus-Barry, représentant-résident du Pnud au Gabon et coordinatrice du système des Nations unies.

Pour les habitants de la localité, l'initiative est louable. Bernard Biteghe et Odile Oyane Eyeghe, chefs des villages Ndzong et Kougouleu, y voient une réponse pour offrir des soins de proximité, et notamment aux blessés graves, victimes fréquentes de la Nationale 1.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.