Maladies prostatiques : ce n'est pas la fin du monde

Maladies prostatiques : ce n'est pas la fin du monde

LORSQU'UNE maladie prostatique en général, ou un cancer de la prostate en particulier, apparaît, il ne faut surtout pas croire que tout est fini, et que la vie va s'arrêter dans les jours qui suivent

LORSQU'UNE maladie prostatique en général, ou un cancer de la prostate en particulier, apparaît, il ne faut surtout pas croire que tout est fini, et que la vie va s'arrêter dans les jours qui suivent.

Glande hormono-dépendante, la prostate subit inéluctablement des modifications au cours de la vie d'un homme. D'un volume de près de 10 à 20 grammes en général, cet organe, du fait de la baisse de l'activité hormonale, tend à grossir vers 40 ans. " Chez tout le monde. Sans exception.

La seule différence est que le grossissement ne se produit pas de la même manière d'une personne à une autre. Chez certains, cela peut aller plus vite. Chez d'autres plus lentement. Et pour aboutir à deux types de maladies : soit c’est une tumeur bénigne appelée " l’adénome de la prostate " (hypertrophie bénigne de la prostate), soit, malheureusement, vers une évolution du cancer de la prostate", explique Dr Jean Massande Mouyendi, chirurgien, urologue, audiologue et chef de service au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).

Pour autant, l'espérance de vie d'un homme n'est menacée. " Parce que le malade mis sous hormonothérapie, par exemple, peut tenir encore en vie pendant longtemps. Il ne faut jamais être désespéré en matière de traitement d'un cancer de la prostate. Même si le diagnostic est tardif", rassure le spécialiste.

D’autant plus que les traitements sont nombreux et variés, et dépendent des individus et des formes de la maladie : chimiothérapie, radiothérapie, immunothérapie, hormonothérapie… Il y a également des traitements palliatifs pour des cancers de la prostate déjà assez évolués.



Frédéric Serge LONG



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.