Lutte contre les violences en milieu scolaire : Il faut dénoncer les coupables au parquet

Le Mouvement des jeunes déterminés pour Jésus (MJDJ) conduit par son leader, l’évangéliste Eric Essono Pea, a organisé, jeudi dernier, à l’église de l'Alliance chrétienne et missionnaire du Gabon de la SNI-Owendo, une conférence débat sur le thème : "Les drogues et violences en milieu scolaire : cause, conséquences et solutions".

Pour conduire les échanges, l’ancienne procureure de la République Sidonie Flore Ouwe a fait le déplacement de cette assemblée chrétienne. Face aux élèves, la juriste a dressé l’état des lieux de ce phénomène qui prend des proportions alarmantes dans notre société, avec pour corollaire l’insécurité dans les établissements et le décrochage scolaire.

Définissant la drogue comme « ce produit qui a des effets sur le système nerveux central après consommation, causant des troubles du comportement », elle a égrené les multiples conséquences qui découlent de ce stupéfiant. Considéré comme l’une des causes des violences en milieu scolaire, Mme Ouwe a, dans un langage franc et direct, fait de son mieux pour « amener les jeunes à prendre conscience des risques qu’ils encourent s’ils s’y adonnent ».

L’oratrice a, par la suite, rappelé les dispositions légales en la matière. Notamment les articles qui répriment la consommation, la détention, la commercialisation, l’exportation, l’importation des drogues en République gabonaise.





Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.