Lutte antitabac : Les acteurs en guerre contre les paquets de cigarettes non illustrés

A l'initiative du bureau régional de l'OMS pour l'Afrique, deux ateliers dans ce sens se tiennent à Libreville depuis hier, avec la participation des acteurs impliqués dans cette lutte.

DEUX ateliers d'élaboration des mises en garde sanitaires illustrées sur les paquets de cigarettes, et sur le financement innovant de la lutte contre le tabagisme au Gabon, se sont ouverts hier à Libreville. Ce, jusqu'au 24 novembre courant.

Ces assises sont organisées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), en partenariat avec le ministère de la Santé publique, avec les acteurs à ladite lutte au niveau national.

Il s'agit, notamment, de concevoir des visuels visant à faire connaître les risques sanitaires liés au tabac, en vue de diminuer la consommation de cette drogue douce au Gabon. Mais aussi, de mettre en place un cadre permanent de discussion, dans l'optique de déterminer les activités à mener sous forme de plan d'action, et inverser la tendance de la consommation du tabac au Gabon.

Les travaux ont été ouverts par le secrétaire général adjoint du ministère de la Santé, Guy Patrick Obiang. Occasion pour ce dernier de relever tout l’intérêt que revêtent ces échanges. Ce, d'autant que, première cause des cancers ORL, le tabac tue environ dix-neuf mille personnes par jour, dont six mille sont des fumeurs passifs.



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.