Littérature : Charline Effah de passage au Club Lyre

Le Club Lyre a reçu, samedi dernier, dans le cadre de ses activités, l'écrivaine gabonaise Charline Effah, à l'Université Omar-Bongo (UOB), où cette amicale tient présentement ses réunions.

LE Club Lyre est, pour rappel, une "structure associative ouverte à tout passionné de littérature, universitaire ou pas”. Son objectif premier est de “faire connaître et faire aimer le livre, peu importe la discipline", a noté son principal responsable, Rodrigue Ndong.

Aussi convie-t-il, chaque mois, un écrivain, dans le cadre d'un "entretien". C'est ainsi que Charline Effah, installée en France, est venue échanger sur son dernier roman intitulé "N'être", paru en 2014, aux éditions "La Cheminante".

Ce roman ? C'est un texte qui parle d'un amour contrarié entre une mère et sa fille. L'œuvre connaît un succès grandissant. Ce qui conforte son auteur, et partant la littérature gabonaise aujourd'hui en bonne place dans le circuit du livre à l'international. "N'être" ayant été en lice pour de nombreux prix à travers le monde depuis sa parution. Il a même reçu le prix du Mérite de catégorie de littérature à Bruxelles (Belgique) en 2015.

Questionnée sur ce qui fait, selon elle, la particularité de "N'être", elle a expliqué que c'est un roman dans lequel elle a mis "sa musicalité intérieure..." pour faire de "N'être", en définitive, un texte tantôt intime, tantôt métaphysique et philosophique.


F.B.E.M


Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.