Langue : Non à leur mort !

Langue : Non à leur mort !

Message lancé à l'unisson hier à l'occasion de la Journée internationale de la langue maternelle, célébré à l'initiative de l'Ong ''Omanda'', au musée national. En présence du ministre de la Culture, Michel Menga M'Essone.

Sous le thème "Langue sans frontière", la communauté internationale a célébré hier, vendredi 21 février 2020, la Journée internationale de la langue maternelle. À Libreville, l'événement a été marqué par une série d'activités, à l'instar des communications scientifiques organisées par l'organisation non gouvernementale (ONG) "Omanda" et le groupe Boloré, au musée national. La rencontre, rehaussée par le ministre de la Culture et des Arts, Michel Menga M'Essone, a donné l'occasion aux linguistes de mener leurs réflexions autour des sous-thèmes " Laissons nos langues s'exprimer pour dire la paix" et " la survie des langues maternelles des communautés minoritaires".

À travers ces thématiques évocatrices, les exposants ont démontré l'intérêt de revaloriser nos langues locales.

" Les langues ne sont pas simplement des véhicules, des moyens de communication. Elles ont un impact sur le fond, les objectifs et sur l'échec comme sur la réussite de nos actions. Ce sont des passerelles entre les cultures", a fait savoir Rodrigue Mouckandza, coordonnateur général de l'Ong Omanda.



Prissilia M Mouity



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Both <img> and <iframe> elements are lazy-loaded.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.