L'accouchement : quand se dire prête ?

Comment s'apprêter au mieux pour un accouchement ? Comment reconnaître les signes de travail ? Et quelle attitude adopter face à ces signes d'accouchement ?

Ce sont-là quelques-unes des questions auxquelles plusieurs patientes ont été confrontées au cours de la "classe des mères", qui leur a été consacrée mardi dernier, au centre de santé d'Awendjé, à Libreville.

L'initiative, portée à cœur par l'Association des sages-femmes du Gabon (ASFG), vise à réunir, dans des centres de santé, des femmes d'un âge gestationnel sensiblement égal, en vue de les sensibiliser à des problématiques communes.

Nina Marthe Ndomba Ngoye, sage-femme, par ailleurs vice-présidente de l'ASFG, a indiqué que cette séance, dédiée aux femmes en dernier trimestre de grossesse (6 à 9 mois), était destinée à sensibiliser aux préalables d'un accouchement apaisé. Toutes choses qui passent, a t-elle estimé, par la nécessité de la femme enceinte d'être prête sur les plans psychologique, mental, financier comme matériel.

F.B.E.M

Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société Gabon

Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.