Lac de Nzeng-Ayong : Le dépotoir !

Lac de Nzeng-Ayong : Le dépotoir !

L'ancienne carrière d'exploitation du clinker, abandonnée par la Société africaine de construction (Socoba), s'est transformée en un gigantesque lac au cœur de Nzeng-Ayong, dans le 6e arrondissement de Libreville.

À défaut d'utiliser les eaux de la rivière, les riverains en ont fait un dépotoir. Une véritable poubelle aquatique, dans la mesure où ils y jettent les déchets de toute nature : bouteilles plastiques, sachets, épaves d'appareils, boîtes, vieux matelas et autres immondices provenant des ménages. Comme si cela ne suffisait pas, certains compatriotes mal inspirés ont transformé le lac en une fosse septique. En effet, les tuyaux d'évacuation sortant de leur domicile déversent les eaux usées et les excréments dans les eaux de la carrière abandonnée.

"À quoi sert ce lac au cœur de la cité ? Ses eaux ne sont pas utilisables. Nous ne voyons pas pourquoi nous n'en ferons pas un dépotoir", a fait remarquer un riverain.

Conséquence, le lac est en proie à la pollution. Pour les spécialistes de l'environnement, cette pollution favorise la prolifération d'agents pathogènes et constitue un danger de santé publique pour les populations environnantes.



IMM



Retrouvez l'intégralité de cet article dans la version numérique complète

Retournez à la rubrique Gabon Culture & Société
Laisser un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Full HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.